des oeuvres d'art vandalisées !

Publié le par teresa

l'art contemporain est décidément incompris du grand public .


 Des installations en déchets de Damien Hirst et de Gustav Metzger ont été jetées à la poubelle par des femmes de ménage trop zélées.

 

 

artwork_images_107047_59955_damien-hirst.jpg

voici 2 oeuvres de G. Metzger.....

je comprends les femmes de ménage !

  .... cette information m'a bien fait rire.... et vous ?

 

24-paperartist-415.jpg

 

une oeuvre de Damien Hirst

 

artwork_images_107047_59955_damien-hirst-copie-1.jpgsans commentaire !

 

 

 A Melbourne, en Australie, des employés communaux ont consciencieusement  effacé une oeuvre de Banksy croyant qu'il s'agissait d'un graffiti.

 

     dans ce cas, c'est dommage-

j'aime assez les tags - surtout quand ils camouflent la laideur des vieux murs lépreux et qu'ils sont aussi originaux que ceux-ci .

 

bansky4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 bansky

 

bansky-51

 

 

Publié dans dessin-peinture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josiane Lévêque 20/05/2010 20:45



Bien fait pour eux, car on ne peux pas admettre que de tels étalages soient de l'Art ! !


Car alors les éboueurs sont des artistes qui ne savent pas qu'ils le sont! rires !!


Jo.



cocole 11/05/2010 17:43



pour les premiers c'est le genre d'art qui m'exaspère, du grand n'importe quoi !


pour ceux sur les murs, faut pas en vouloir aux agents de nettoyage, il font ce pour quoi ils sont payés !!! ;-)



Christine 10/05/2010 23:34



Je viens de comprendre quelque chose, j'ai 2 grands artistes à la maison : mes ados exposent dans leurs chambres alors que je croyais bêtement que c'était du désordre quasi permanent.


Pour les graffs, c'est par définition éphémère..



Hélène H 10/05/2010 23:32



Ca me rappelle ma visite de la Tate Modern à Londres, une semaine après l'ouverture. Il y avait quelques loupés des débuts, la passerelle qui relie la Tate à l'autre rive de la Tamise avait
notamment été fermée précipitemment pour cause de tangage, tout n'était pas complètement prêt.


Nous visitions un soir avec un collègue, des accrochages inédits et quelques fois hasardeux, pas forcément destinés au néophyte. Et en entrant dans une salle, posé sur le sol, une installation
composée d'une palette SNCF, par dessus un morceau de placo, une part de pizza et un café froid. Je cite mon collègue : "C'est quand même dégueu, ils auraient pu faire le ménage...". C'était bien
sûr une oeuvre !



teresa 10/05/2010 22:18



oui- il aurait dû préciser:"ceci est une oeuvre d'art"